Google a réussi à former son intelligence artificielle à l’écriture – automatique – d’articles sur le site Wikipédia. Et si Wikipédia pouvait se passer de collaborateurs humains ? Des experts en IA de Google viennent de publier un papier de recherche dans ce sens. Leur objectif est d’entraîner les intelligences artificielles à rédiger des pages entières sur Wikipédia.

C’est la Cornell University Library aux Etats-Unis qui, par le biais d’un article de recherche (lien en anglais), a lancé un pavé dans la marre fin janvier. Le document détaille la façon dont Google a réussi à former des logiciels pour compiler les informations trouvées sur des sites. Après avoir récupéré le contenu sur le web, ils créent un article synthétisant les résultats de recherche dans un seul et même texte. Cette expérimentation est l’oeuvre d’une équipe de Google Brain, le programme de recherche en IA du géant californien.

Ce processus d’écriture se nomme « résumé extractif ». Pour fonctionner, il se base sur les dix premières pages Web d’un sujet particulier. Ces pages sont explorées, afin d’identifier les informations à retenir sur le sujet et de les articuler pour en faire un article Wikipédia. Une fois la synthèse rédigée, il est difficile de distinguer le texte écrit automatiquement d’un texte écrit par des humains sur le même sujet. Si ce logiciel se montre plus performant que les prédécesseurs, il est toutefois loin d’être parfait. La fiabilité des informations et des sources pose également un problème, car l’IA ne prend en compte que les 10 premiers sites référencés sur le web. Ce qui laisse la porte ouverte à des abus de type « fake news ». Pour l’instant, les contributeurs humains du site Wikipédia peuvent encore dormir sur leurs deux oreilles. Mais un jour…

Photo : © Bloomua – Shutterstock.com

Source : http://www.commentcamarche.net/news/5871308-l-ia-de-google-ecrit-pour-wikipedia?een=425b04e9f7fd7a7cb2ce658c81b49d59&seen=2&utm_source=greenarrow&utm_medium=mail&utm_campaign=ml146_storerazerxiao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *