Pour contrôler l’intégrité de ses livreurs, Amazon n’hésite pas à essayer de les piéger. Avec de faux colis. Pour vérifier que ses livreurs sont dignes de confiance, Amazon a mis en place une nouvelle méthode : l’envoi de faux colis. Des paquets vides ou mal étiquetés sont régulièrement placés dans les tournées de livraison de ses chauffeurs, qui doivent les signaler à leur supérieur.

Selon un ancien responsable logistique au siège de Seattle, l’objectif de la méthode est bien de tendre un piège aux livreurs indélicats. Chez le leader mondial de la vente en ligne, la procédure veut que les colis vides ou mal-étiquetés soient ramenés à l’entrepôt après la tournée de livraison. Alors pour repérer les employés qui préféreraient ne pas les signaler et les garder pour eux-mêmes, Amazon n’hésite pas à essayer de les piéger.

Il faut dire que le vol de colis est un véritable fléau. 31 % des clients online auraient déjà vécu ce type de mésaventure, selon une étude menée par Shorr. Alors qu’Amazon multiplie les modes de livraison (comme l’essai à domicile de vêtements), l’entreprise veut renforcer son avantage en matière de sécurité. Contactée par le site américain Business Insider (lien en anglais), l’entreprise explique que ses équipes de contrôle de qualité effectuent de nombreux audits sur les livraisons de colis. Mais selon Amazon, ces tests sont aléatoires et ne ciblent aucune catégorie d’employés en particulier.

Photo : © Jeramey Lende – Shutterstock.com

Source : https://www.commentcamarche.net/news/5871882-les-faux-colis-d-amazon?een=425b04e9f7fd7a7cb2ce658c81b49d59&seen=2&utm_source=greenarrow&utm_medium=mail&utm_campaign=ml146_frenchdayslavi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.